Témoignage

Céline, 29 ans, amie d’une femme trans

Je connaissais Océane bien avant sa transition, lorsqu’elle était encore considérée comme garçon par la société. Nous nous sommes connues par internet, via Twitter et Twitch, car nous avions des passions communes, notamment les magical girls, le bien être, etc.

Je me suis sentie très vite proche d’elle, grâce à son côté bienveillant et très positif. Nous nous sommes vues par la suite plusieurs fois, à l’extérieur ou à mon domicile, moi habitant en Normandie et elle dans le sud de la France. Nous parlions tous les jours via Twitter, et avec une autre de mes amies, nous sommes devenues le « Triochoco », un trio qui se soutient quoi qu’il arrive.

 

Comment le coming-out et la transition de votre proche ont-ils transformés votre relation ?
Au fur et à mesure de nos discussions, je me suis rendue compte que mon amie était malheureuse car elle ne pouvait pas être elle-même. Devoir se conformer à ce que la société attendait d’elle, à savoir agir comme les stéréotypes qu’on a de l’Homme, de la virilité, devoir être le pilier de son couple, de mettre en avant les autres au détriment de soi, tout cela lui pesait énormément.

Quand elle nous a annoncé à mon autre amie et moi même qu’elle était femme, mais qu’elle n’avait jamais pu se dévoiler, que c’était une évidence pour elle maintenant, mais que son coming out allait avoir des conséquences irréversibles sur sa vie, cela ne m’a pas du tout choqué, bien au contraire.

Elle pouvait enfin être elle même. Et (j’espère dans tous les cas), j’ai toujours fait en sorte que notre amitié reste un espace safe pour elle, sans jugement, sans préjugé, juste un espace d’écoute, parfois de questionnements de notre part car en même temps qu’elle, je découvre ce qu’est la transidentité. Notre relation n’a pas changé, on peut même dire qu’elle s’est renforcée, car pour moi ce qui compte, c’est qu’elle soit heureuse. Et elle seule sait ce qui est bien pour elle.

Racontez le parcours de votre proche, de votre point de vue. Est-ce que sa transition a un effet positif sur lui/elle/iel ?
Il y a des hauts et des bas. Sa famille n’a pas du tout accepté sa transition. Les reproches, les remarques ont été révoltantes pour moi (par exemple, un de ses proches lui a dit qu’elle lui faisait honte devant toute sa famille) alors que le rôle de la famille, pour moi, est justement de soutenir ses proches dans leurs démarches et tout faire pour qu’ils soient heureux.

Mais elle a trouvé une autre famille, avec ses ami.e.s, elle a trouvé uneuh autreuh chérieuh qui est non binaire avec qui c’est le bonheur ensemble, elle peut enfin se lâcher au niveau de ses passions, et son corps le lui rend bien <3

Racontez un moment très fort de votre relation depuis le début de sa transition.
Je suis enceinte de neuf mois (bébé arrive bientôt). Elle était une des premières au courant de ma grossesse, bien avant mes parents et mes beaux parents! Quand je lui ai dit qu’elle allait être tata, car je la considère comme un membre de ma famille, elle en a pleuré de joie. Pour mon fils, elle sera tata Océane.
Un conseil, un message à partager pour une personne qui vivrait la transition d’un de ses proches ?
Ne posez pas de questions sur la transidendité de votre proche à celle-ci. Si elle vous dit qu’elle est une femme, alors c’est qu’elle est, si c’est un homme, même combat, et si elle est les deux, ou neutre, alors ne cherchez pas midi à quatorze heure. Respectez juste leur choix et conviction, car ce n’est pas par effet de mode ou par lubie que celui ci vous annonce ceci, mais parce que ça vient du plus profond de son être.

Ecoutez le, soyez là quand il a besoin de vous, et si vous avez vraiment des difficultés à vous habituer au changement, excusez vous juste, faites l’effort de prononcer le bon pronom. J’ai eu au départ des maladresses mais je me suis toujours corrigée aussitôt. Votre proche verra ce que vous faites pour accepter ce changement. Mais quand vous aimez quelqu’un, celui-ci se fait naturellement.

Témoignage rédigé dans le cadre d’une publication pour Wiki Trans. Toute copie est interdite. Merci de respecter ces témoignages.

Vous êtes à l’origine de ce témoignage ? Contacter-nous en précisant votre adresse e-mail.