Témoignage

Andrea, femme trans de 19 ans

Je m’appelle Andrea, j’ai 19 ans, je suis de Lyon. Je suis en pré-transition, j’ai rendez-vous avec le psychiatre en septembre et avec l’endocrinologue en décembre. Je suis employée.
Racontez votre parcours jusqu’à comprendre que vous étiez trans. Comment l’avez-vous compris ?
Je l’ai toujours su, depuis toute petite mais j’ai toujours essayé de me convaincre que ce n’était pas le cas, pendant l’adolescence je voulais me convaincre que je n’étais qu’un homme gay, mais non, ça ne fonctionne pas comme ça.

J’ai commencé à me renseigner énormément sur internet et c’est là que je me suis dit “et puis merde à quoi bon continuer à prétendre” et donc j’ai pris rendez-vous pour un psychiatre qui donne l’attestation en un seul rendez-vous mais qui est sur paris, et avec l’une des seuls endoc safe sur Lyon (qui ne soit pas affiliée à la SOFECT que vous devez fuir, appelée aussi GRETTIS sur Lyon) mais je n’ai pu avoir le rendez-vous que fin décembre.

Je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt mais je m’estime chanceuse comparée à d’autres qui ont du attendre plus longtemps.

Quelles ont été vos inquiétudes ? Comment les avez vous surmontées ?
Mes inquiétudes sont que l’idée que je me fais de la femme que je veux être (car non vous ne devez pas rentrer dans les stéréotypes, faites ce que vous voulez, vous êtes libres) ne soit trop haute et que je sois continuellement déçue.

Mes inquiétudes sont aussi financières car j’ai déjà choisi mes chirurgiens pour tout ce que je veux faire, et aucun n’est en France donc aucune prise en charge ne sera faite, je sais que j’arriverai à réunir ces sommes mais je ne suis pas patiente donc c’est la qu’est mon inquiétude. Je ne suis out qu’à mes ami.e.s, donc j’ai peur que ma famille me renie (ce qui arrivera, ma mère m’en avait parlé à mes 15 ans) et j’ai également peur que si ça venait à se savoir au travail, avant que je ne signe le CDI, que je ne l’ai pas à cause de ma transidentité.

Comment se sont déroulés vos coming-outs ? Si vous ne l’avez pas (encore) fait, pourquoi ?
Pour mes amis j’ai simplement envoyé un message vidéo sur Snapchat à ceux à qui je faisais confiance et ils s’en doutaient pour la plupart et ont tous été supportifs. Ma meilleure amie m’a grandement aidé également à me lancer.
Racontez quelles sont les personnes qui vous ont aidées durant votre transition.
Ma meilleure amie et 2 autres amies également, elles ont toutes été là pour moi depuis le début et m’apportent le support dont j’ai besoin, elles sont militantes et n’hésitent pas à venir en aide si besoin, ou d’être à l’écoute
Comment se passe votre transition ? Est-ce que ça valait le coup ? Est-ce le résultat auquel vous vous attendiez ?
Ma transition pour le moment se résume à la pousse de cheveux, je m’estime assez androgyne et je passe déjà auprès de certaines personnes (A comprendre ici que les gens qui ne me me connaissent pas m’appellent souvent madame) bien que dès que je parle (qui est mon pire complexe et la première chirurgie que je ferai)
Racontez un moment très fort de votre transition
Il y a en 2 je pense. Je commence par le négatif pour finir par du positif :

– Je suis souvent dévisagée mais jusque là je n’avais jamais eu de remarques, il y a quelques jours un groupe de personnes étaient à Subway où j’étais en train de manger et ils m’ont traitée de transsexuel, ont dit que c’était la première fois “qu’ils en voient un” je me suis tellement sentie en danger que je suis partie immédiatement comme ils n’avaient pas encore fini je me suis dit qu’ils ne me suivraient pas. Et heureusement ils ne l’ont pas fait.

– Quand j’ai fait mon CO à ma formatrice (chez qui je suis logée car j’ai perdu mon logement) et qu’elle ma directement genre et appelé correctement, je me suis tellement sentie validée

Un conseil à donner pour une personne trans qui voudrait se lancer ?
Lance toi, la vie est courte et il n’est jamais trop tard pour se lancer. Fais ta propre transition, rien n’est obligatoire. Tu ne veux pas prendre d’hormones ou de chirurgie ? Tu es quand même valide.

Tu t’identifies en tant que femme mais une vaginoplastie ne t’intéresse pas ? Tu es valide.

Tu es non binaire et souhaite commencer un micro traitement hormonal ? Tu peux et tu es valide.

Quoi qu’il en soit trouve des groupes d’entraide (sur facebook par exemple), des forums ou associations dans ta ville, consulte le site BDDtrans pour trouver des praticiens safes, et si un psy/médecin/chirurgien ne t’inspire rien change, si ton traitement hormonal ne te semble pas adapté consulte un autre endocrinologue.

Ne te sens pas obligé de faire ton CO, surtout si tu risques d’être en danger par la suite (famille transphobe et pas de travail ni logement par exemple)

Témoignage rédigé dans le cadre d’une publication pour Wiki Trans. Toute copie est interdite. Merci de respecter ces témoignages.

Vous êtes à l’origine de ce témoignage ? Contacter-nous en précisant votre adresse e-mail.