Témoignage

H., personne non binaire de 22 ans

Présentez-vous en quelques mots.
Bonjour, j’ai 22 ans, je viens d’un milieu assez privilégié, je suis actuellement sans emploi suite à une dépression, après 3 ans d’études dans les milieux du livre et de l’art.
Racontez votre parcours jusqu’à comprendre que vous étiez trans. Comment l’avez-vous compris ?
Je n’ai pas « toujours su que j’étais trans ». Je ne me suis jamais senti·e bien dans mon genre assigné, mais puisque je n’étais pas de l’autre genre non plus, bah… je me sentais coincé·e. Pendant mes études, j’ai eu l’occasion de faire un dossier sur l’écriture inclusive, et j’ai découvert la non-binarité ainsi. À peu près à cette époque j’ai rencontré quelques personnes non binaires, et un·e ancien·ne ami·e m’a fait son coming out enby [ou nb, non binaire]. J’ai commencé à m’interroger mais j’ai laissé tomber : j’étais en dépression et j’avais trop de soucis pour m’en rajouter ainsi. Mais ç’a continué de monter lentement, et il y a un an j’ai demandé à mes ami·e·s d’Internet de me genrer au neutre. Aujourd’hui je me considère genderfluid, mais je préfère que mes ami·e·s proches me genrent au neutre, et que les inconnu·e·s me genrent du genre opposé.
Quelles ont été vos inquiétudes ? Comment les avez vous surmontées ?
J’ai heureusement peu de dysphorie, tant que je peux cacher mon corps tout va bien. J’ai acheté une brassière de sport pour quand je mets des vêtements trop moulants, sinon je passe ma vie en gros pulls.
Je suis absolument terrifié·e dans l’idée de me « lancer » : comment expliquer aux gens que mon genre change selon les jours ? La plupart des gens ne comprendraient pas.
Pour quand j’ai aussi peur, je conseille de regarder des TikTok sur la non binarité (il y a des compilations sur YouTube). C’est souvent drôle et perso ça me fait du bien.
Je souhaiterais aller m’acheter des habits plus masculins, mais je souffre d’anxiété alors c’est très compliqué xD
Comment se sont déroulés vos coming out ? Si vous ne l’avez pas (encore) fait, pourquoi ?
Auprès de mes ami·e·s sur Tnternet, ça s’est très bien passé ! Tout le monde fait attention à me genrer correctement, et iels me permettent de tester de nouveaux prénoms. C’est super chouette de les avoir.
IRL, je suis out à une amie qui comprend pas très bien mais elle a l’air d’essayer.
Pour ma famille… c’est compliqué. Je suis out depuis 1 mois à un de mes adelphes, mais ç’a l’air de le gêner vachement. Nous vivons dans deux pays différents donc je ne lui parle pas beaucoup, mais ça fait mal quand il ne respecte pas mes pronoms et mes souhaits (notamment mon souhait qu’il utilise le mot « adelphe » [équivalent de frère ou sœur] pour moi). Ma maman sait que je m’interroge sur mon genre, et elle essaie très clairement de me faire « basculer » dans mon genre d’assignation. Je n’ai pas le courage d’avoir une vraie conversation avec elle là-dessus. J’ai la chance d’avoir une famille très soudée alors je sais que je ne risque pas d’être abandonné·e, mais j’ai la trouille quand même. J’attends d’être sûr·e de mon genre avant d’en parler réellement.
Racontez quelles sont les personnes qui vous ont aidées durant votre transition.
Vraiment mes ami·e·s sur internet ! R., ma meilleure amie, qui est cis, mais qui s’est renseignée pour moi, et qui fait toujours très attention. C’est adorable 💖
O., super gentille, toujours là pour m’aider sur la transidentité.
C., san partenaire, qui est agenre et un peu mon modèle dans mon parcours.
Et L., qui va m’accompagner voir une association trans ^^
J’ai beaucoup de chance de les avoir.
Comment se passe votre transition ? Est-ce que ça valait le coup ? Est-ce le résultat auquel vous vous attendiez ?
Je n’ai pas vraiment commencé de transition, ni sociale (IRL) ni médicale. Mais je pense que j’aimerais avoir de la barbe un jour *^*
Je préfère prendre mon temps pour savoir ce que je veux ^^ Peut-être qu’au final ce ne sera qu’une phase, mais ce n’est pas grave tant que ça me rend heureuxse au moment présent.
Racontez un moment très fort de votre transition.
J’ai fait mon CO par écrit à mon adelphe en lui proposant de lui envoyer des ressources. Il a refusé et depuis il fait un peu comme si ça n’existait pas.
Un conseil à donner pour une personne trans qui voudrait se lancer ?
Trouve d’autres gens trans pour t’accompagner. Essaie de ne pas rester seul·e.
Je crois en toi !

Témoignage rédigé dans le cadre d’une publication pour Wiki Trans. Toute copie est interdite. Merci de respecter ces témoignages.

Vous êtes à l’origine de ce témoignage ? Contacter-nous en précisant votre adresse e-mail.

D'autres témoignages...

Evan, homme trans de 35 ans

Présentez-vous en quelques mots j’ai 35 ans, célibataire de Quimper, agent de nettoyage en reconversion… Racontez votre parcours jusqu’à comprendre que vous étiez trans. Comment

Max, personne trans et non binaire de 21 ans

Présentez-vous en quelques mots Alors j’ai 21 ans, je viens d’une famille modeste blanche rurale. Actuellement j’ai arrêté la testostérone après quelque mois de traitement,

Suzue, femme trans de 40 ans

J’ai bientôt 40 ans, j’ai terminée ma transition tant au niveau administratif qu’au niveau médical, juste des hormones à prendre à vie. Je suis en

Malha, personne non binaire de 21 ans

Présentez-vous en quelques mots. J’ai 21 ans, je suis encore dans mes études, niveau classe sociale on part sur enfant d’aide-soignante et de technicien informatique,

Documentation

H., personne non binaire de 22 ans