Bicalutamide

👍 Recommandé : Bloqueur de testostérone très efficace. Risques faibles.
Voir les alternatives

Cet article présente les spécificités de la bicalutamide. Pour connaitre les effets globaux d’un THS, nous vous conseillons de lire cet article auparavant.

Il s’agit d’un médicament qui bloque les récepteurs androgéniques de manière extrêmement efficace, et par conséquent empêche les effets à la fois de la testostérone et la DHT. Tout comme le Décapeptyl, il est souvent considéré comme l’un des meilleurs anti-androgènes possibles pour un THS.

C’est l’un des anti-androgène les plus appréciées par les femmes trans, malgré le fait qu’il soit « relativement » récent par rapport aux autres.

Avantages :

  • Très bonne efficacité.
  • Quasiment pas d’effet secondaire.
  • Risque pour la santé faible.
  • Un peu cher (37,26€ pour un mois, remboursé avec l’ALD ou une mutuelle)

Inconvénients :

  • Souvent mal connu de la part des médecins.
  • Nécessite de surveiller le niveau d’enzymes hépatiques (le risque reste cependant faible comparé aux principaux progestatifs).

Fiche technique

ProduitsBicalutamide, Casodex (Voir tout)
Dose habituelle 50mg par jour
Taux sanguins à surveillerASAT ALAT GGT
Demi-vie (?) 5.8 jours
Prix37,26 € la boite de 30 cachets, remboursable à 100% via mutuelle ou ALD.

N’est pas remboursé par la sécurité sociale
Intérêt Anti-androgène non stéroïdien (NSAA)

Présentation

ll s’agit d’un antagoniste pure des récepteurs androgéniques. Contrairement à la spirolactone où l’action anti-androgène est juste un effet secondaire, il s’agit ici de sa seule et unique fonction. De plus, il ne se lie à absolument aucun autre récepteurs, ce qui permet de limiter ses effets secondaires

Il a été originellement développé pour traiter des cancers de la prostate, mais depuis il a aussi été utilisé pour traiter l’hirsutisme et en tant que bloqueurs de puberté

S’il est habituellement prescrit en complément d’œstrogène, une étude a déjà pu démontrer son efficacité en tant que bloqueur de puberté ainsi que sa capacité à féminiser le corps même sans apport d’œstrogène.

D’après les témoignages de personnes trans qui ont testé le médicament, il pourrait y avoir une baisse de la pilosité plus forte que celle observée avec les autres anti-androgènes. Cette capacité n’a pas encore été démontrée scientifiquement, mais on suppose qu’elle serait lié au fait qu’il pourrait faciliter la désensibilisation des récepteurs androgéniques.

Risques

La bicalutamide, en passant par le foie, peut faire augmenter le taux d’enzymes hépatiques, ce qui dans le pire des cas peut entraîner une insuffisance hépatique. Cependant ce cas est rarissime, il faut noter qu’il n’y a jamais eu que 14 cas d’insuffisance hépatique au monde alors que le médicament est prescrit depuis plus de 15 ans.

Dans une étude portant sur 4 052 patients atteints de cancer de la prostate et qui ont reçu 150 mg de bicalutamide par jour, le pourcentage de patients présentant des niveaux anormaux des enzymes hépatiques était seulement de 3,4%. En comparaison, ce taux est compris entre 10% et 28% pour les patients traités avec de l’Androcur.
De plus, il a été constaté que l’augmentation du taux d’enzymes hépatiques était en général uniquement temporaire et revenait à la normale après un certain temps.

Cela nécessite malgré tout de surveiller le niveau des enzymes hépatiques pour pouvoir surveiller toute anomalie. Pour cela, il est nécessaire de réaliser une prise de sang pour mesurer le taux des transaminases (ASAT, ALAT, GGT) tous les mois au début du traitement et de continuer à surveiller régulièrement l’évolution des taux par la suite.

Quel dosage prendre ?

Dans le cadre d’un THS, il est habituellement prescrit à un dosage de 50mg par jour (un comprimé). Si le taux de testostérone a déjà été fortement diminué grâce aux œstrogènes, il est possible de se contenter d’une dose de 25 mg par jour (un comprimé tous les 2 jours).

Étant donné que la bicalutamide ne modifie pas le taux de testostérone dans le sang, il est nécessaire de se baser sur la présence ou non d’effets masculinisant (peau grasse, pilosité, etc) pour savoir si le dosage est suffisante. Ainsi, si jamais vous ressentez un retour d’effet masculinisant à 25mg/jour, c’est le signe qu’il faut repasser à 50 mg/jour

Il faut garder à l’esprit que le taux de testostérone ne va pas baisser dans le sang. C’est normal, il ne faut pas s’en inquiéter.

Il a une demi-vie très longue, ce qui le rend très efficace, mais qui fait qu’il faut attendre entre 4 et 12 semaines pour que ses taux dans le sang atteignent leurs niveaux maximum 

FAQ

Mon médécin dit que ça entrainerait des risques cardiaques. C’est vrai ?

La bicalutamide n’est pas liée à une augmentation de risques d’accidents cardiaques par essence. La raison pour laquelle ce produit possède cet avertissement et qu’il est prescrit principalement dans le cas d’un traitement contre le cancer de la prostate.

Les hommes cis qui prennent ce traitement baissent très fortement leur taux de testostérone, mais ne compensent pas avec des œstrogènes. Ils finissent donc souvent avec des taux très bas d’hormones sexuelles, ce qui a pour conséquence de monter les risques cardiaques (Étude et méta-analyse sur le sujet).

Cependant, les femmes trans compensent en prenant des œstrogènes. Le risque dans ce cas là est donc très limité.

Mon médécin voudrait calculer précisément le dosage nécessaire. Comment faire ?

Il existe une formule empirique permettant de calculer la dose théorique de bicalutamide nécessaire en fonction du taux de testostérone dans le sang. Il ne s’agit que d’une approximation qui ne dispense pas de faire attention à la présence d’effets masculinisants.

La règle de calcul est de supposer qu’1mg de bicalutamide permet de bloquer 4ng/dL de testostérone. Ainsi, pour bloquer 200ng/dL, il suffirait de prendre 50mg de bicalutamide par jour.

Sources et documentation

General information articles on bicalutamide :

Specific sections with information on bicalutamide (and other nonsteroidal antiandrogens) in transgender women :

Specific sections with information on bicalutamide (and other nonsteroidal antiandrogens) in cisgender women :

Specific sections with information on bicalutamide in boys with precocious puberty (potentially relevant to the use of bicalutamide as a puberty blocker in adolescent transgender girls) :

Scientific Literature

Relevant literature excerpts on bicalutamide in transgender women

Literature reviews on bicalutamide (and other nonsteroidal antiandrogens)

Regulatory Body Materials

Reddit

News and Blogosphere

Le Wiki Trans ne s’engage pas sur les méthodes et produits présentés dans cet article. Notre site est rédigé par des bénévoles et ne remplacera jamais l’avis d’un professionnel de santé. Pour toute question ou remarque, contactez-nous.

Dossier THS féminisant – Version 1.2

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Votre avis nous aide à améliorer le Wiki Trans

Pourquoi cette note ?

Des choses à corriger, des informations à ajouter, à préciser ? Nous lisons tous vos commentaires

Bicalutamide