Comprimés d’œstrogènes

Cet article présente les spécificités de la prise d’œstrogènes par comprimés. Pour connaitre les effets globaux d’un THS, nous vous conseillons de lire cet article auparavant.

Fiche technique

Produits Provames, Estrofem, Progynova
Doses habituelles Entre 1 et 8 mg par jour (par voie orale)
Taux sanguins à surveiller Estradiol, Testostérone, LH FSH

Attention, ces dosages sont donnés uniquement à but indicatif. En pratique, les doses peuvent fortement varier selon chaque personne. Il sera nécessaire de se baser sur les résultats de vos prises de sang pour ajuster la dose.

Par voie orale (à avaler)

Il s’agit de la méthode d’administration standard. 

C’est aussi la seule qui est associée à des risques supplémentaires pour la santé en augmentant le risque d’accident thromboembolique, même s’ils sont à relativiser. Ainsi, si les premières formes d’œstrogènes en comprimé étaient effectivement dangereuses pour la santé (comme le Premarin), les formes modernes (comme le Provames) ont un risque beaucoup plus limité.

Les œstrogènes prescrits pour les THS modernes sont même moins dangereux qu’une pilule contraceptive (source).

Passage par le foie

L’augmentation du risque est avant tout liée au métabolisme des comprimés lors du passage dans le foie. Dit autrement : toute méthode d’administration des hormones qui évite le foie évite ce risque.

Une autre conséquence de ce passage par le foie est que ce dernier va convertir une partie de l’estradiol avalé en estrone, qui est une forme d’œstrogène beaucoup plus faible, ce qui explique pourquoi cette méthode donne souvent des taux d’estradiol assez faibles

Avantages :

  • Mode d’administration facile et accessible
  • Donne des niveaux d’hormones assez stables, qui durent sur une longue période

Inconvénient :

  • Augmentation des risques pour la santé, en particulier sur le long terme
  • Donne des niveaux d’hormones qui peuvent être faibles

Par la méthode sublingual : à faire fondre sous la langue

Tout le monde ne le sait pas, mais il existe une méthode alternative pour prendre les comprimés d’œstrogènes qu’on appelle le sublingual. Ceci consiste à ne pas avaler le comprimé, mais à le laisser fondre sous la langue.

Il est aussi possible de la laisser fondre en le coinçant à l’intérieur de la joue. Dans ce cas, on parlera de méthode buccale.

Cette méthode va permettre aux œstrogènes d’éviter de passer par le foie et d’être directement absorbé par les vaisseaux sanguins. Et ceci change totalement la manière dont l’œstrogène va être géré par le corps. L’œstrogène va être absorbé beaucoup plus rapidement, ce qui va donner un pic d’hormones dans le corps, permettant d’obtenir des taux bien plus élevés.

En revanche, les taux vont ensuite chuter plus rapidement, nécessitant souvent de reprendre un comprimé toutes les 8 ou 12 heures pour maintenir les taux. Cet effet yo-yo étant très éloigné des variations que peuvent rencontrer les femmes cis, il est impossible de savoir si ceci peut avoir des conséquences négatives sur le développement physique.

L’autre avantage est que comme les hormones n’ont pas besoin de passer par le foie, on évite aussi la plupart des risques d’accident thromboembolique qui sont associés à la prise d’œstrogène en oral.

Avantages :

  • Permet facilement d’obtenir des taux d’hormones élevés pour les femmes trans qui ont des taux trop faibles
  • Moins de risque d’accident thromboembolique

Inconvénients :

  • Taux hormonaux qui font le yo-yo, nécessitant de prendre un comprimé toutes les 8 ou 12h 
  • Aucune étude scientifique sur les risques de cette méthode

Le Wiki Trans ne s’engage pas sur les méthodes et produits présentés dans cet article. Notre site est rédigé par des bénévoles et ne remplacera jamais l’avis d’un professionnel de santé. Pour toute question ou remarque, contactez-nous.

Dossier THS féminisant – Version 1.2

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Votre avis nous aide à améliorer le Wiki Trans

Pourquoi cette note ?

Des choses à corriger, des informations à ajouter, à préciser ? Nous lisons tous vos commentaires

Comprimés d’œstrogènes