Implants d’œstrogènes

Cet article présente les spécificités de la prise d’œstrogènes par implants. Pour connaitre les effets globaux d’un THS, nous vous conseillons de lire cet article auparavant.

Présentation

Il s’agit d’un implant sous la peau, qui se change régulièrement au bout de quelques mois.

En général, les médecins préfèrent prescrire ces implants à des femmes ménopausées qu’à des femmes trans pour une raison simple : Chaque changement de l’implant peut laisser une petite cicatrice. Or, une femme trans étant supposée être sous THS pendant une période beaucoup plus longue qu’une femme cis du fait de leurs âges, cela signifie que le risque d’accumuler des cicatrices au fil des années est bien plus grand.

Comme les spray nasaux, ce mode d’administration est très peu utilisé en dehors de rares pays comme l’Australie. Par conséquent, on a assez peu de retours. Voir les alternatives.

Avantages : 

  • Une fois posé, on est tranquille pendant plusieurs mois.

Inconvénients :

  • Il peut laisser des cicatrices qui peuvent s’accumuler au fil des années. 
  • Il nécessite l’intervention d’un médecin pour en changer à chaque fois.
  • Très forte difficulté à obtenir en France
  • En cas de mauvais dosage, la personne risque de rester sous-dosée en hormones pendant de longs mois avant de pouvoir corriger les choses.

Le Wiki Trans ne s’engage pas sur les méthodes et produits présentés dans cet article. Notre site est rédigé par des bénévoles et ne remplacera jamais l’avis d’un professionnel de santé. Pour toute question ou remarque, contactez-nous.

Dossier THS féminisant – Version 1.2

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Votre avis nous aide à améliorer le Wiki Trans

Le plus important : expliquez votre note !

Vos commentaires sont primordiaux pour améliorer nos articles

Implants d’œstrogènes